· 

Accueillir tes erreurs

Dans la vie, on connaît tous des échecs. On fait tous des erreurs. Maintenant… si je te disais que les erreurs sont une force, tu me croirais ? 

 

La plupart des adultes qui font des erreurs, pensent qu’ils sont nuls, faibles, incompétents. Mais si au final, la plus grosse des erreurs était de penser ça ?

 

Selon moi, les erreurs arrivent pour te montrer quelque chose de beau et de grand, caché en toi. Une facette à découvrir… Un potentiel à exploiter… Un message qui te dit : « Rassure-toi, c’est juste un détour ». 

 

Mais encore faut-il écouter ce message ! Combien de personnes abandonnent au premier échec, gênées de ce que pense leur entourage ou convaincues qu’elles n’y arriveront jamais ? 

 

Si tu fais partie de ces personnes-là… STOP à l’auto-sabotage ! Les autres ne définissent pas qui tu es. Ce n’est pas parce que tu as raté une mission à ton travail, que tu es un mauvais salarié.  Tu es un salarié qui expérimente des tâches au quotidien. Certaines tâches sont déjà acquises et d’autres pas encore. Et tout ça, c’est ok ! Tu es un être humain en plein développement. 

 

L'erreur est naturelle 

 

La vie nous fait évoluer, apprendre et grandir en permanence ! Et je vais te dire un secret… l’erreur n’est pas réservée aux enfants. C’est ça qui est génial ! L’erreur est une situation naturelle qui arrive pour que tu comprennes ce qui n’a pas fonctionné, et que tu puisses t’améliorer.

 

Je t’encourage à voir l’erreur comme une étape qui te guide vers toi, et qui t’invite à tenter autrement, à ajuster, à persévérer, à regarder la situation, sous un autre angle. L’erreur est idéale pour améliorer ta manière de faire, trouver ton style, ta différence, ton originalité, ta touche personnelle.

 

Se découvrir et croire en soi

 

Je n’ai jamais vu de bébé lâché l’affaire en pensant : « Marcher, ce n’est pas pour moi, c’est pour les autres. » Le bébé, il se lève et tente de marcher. Il tombe, pas grave, il se relève. Et il s’entraîne encore et encore, jusqu’à trouver sa propre technique pour se déplacer. Et ce jour-là, il sera tellement fier d'avoir cru en ses capacités jusqu'au bout !

 

Quand on est jeune, on apprend vite, très vite : la musique, le sport, les langues étrangères…. On apprend vite, car le cerveau se développe rapidement, mais aussi car l’échec ne fait pas peur (ou beaucoup moins), contrairement aux adultes. 

 

Vers ton pouvoir créateur

 

Si tu as peur de faire des erreurs, tu limites ton pouvoir intérieur, ton pouvoir créateur ! Repense aux fois où tu as laissé tomber des opportunités, des envies, des rêves par peur. C’était en amour ? Dans ton travail ? Pour un projet perso ? 

 

Maintenant imagine, qu’après deux ou trois échecs, tu aurais finalement atteint ton but, mais par un autre chemin que celui planifié au départ... Ça aurait été grave, tu penses ?

 

Bien au contraire :) ! Tu aurais sans doute découvert en toi des richesses inattendues ! Alors à partir de maintenant, essaie d'observer tes idées, tes envies et ta spontanéité sans craindre les erreurs.

 

Et si tu commets une erreur, c’est ok, accueille-là positivement, car elle est une force pour t’élever vers le meilleur de toi-même.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

LE SOUFFLE D'OZ

Ophélie Zaegel . Astrologue en Alsace

Développement personnel et bien-être émotionnel

Etude de thème astral . Astro-coaching . Astro-Pédagogie

Astrologie en Alsace et possible à distance (adulte, enfant)


Intervenante sur Le Quart d'Heure

Une vidéo = Une question à laisser infuser en soi.

Chaque 1er samedi du mois de 10h à 10h15

sur la Page FB Le Quart d'Heure : un RDV qui fait du Bien !